< Retour à la liste
Article

Un jour, la question se pose.
Déménager ou rester là?

09.08.2017

Au moment où ça devient une préoccupation constante, quelles sont les avenues possibles ?

Arrive un temps où nos aînés n’ont plus la capacité de conserver leur résidence malgré un désir profond de rester autonomes, à domicile. Prenons l’exemple de monter et démonter l’abri d’auto, d’installer le climatiseur ou d’effectuer des réparations et travaux lourds. Doit-on penser à déménager?

Les services du CLSC et autres organismes de la communauté ne peuvent malheureusement pas vraiment répondre à ce type de besoins. Combien de fois ai-je entendu des propos cousus d’inquiétudes face à l’avenir. Même devant l’évidence qu’il faut s’orienter vers un lieu plus sécurisant et encadrant, cette décision est fréquemment précédée d’appréhensions et quelques fois, de déni.

Quelle hantise pour un/e proche d’apprendre qu’un parent a fait une vilaine chute et s’est fracturé une hanche. Des accidents de cette nature sont couramment suivis d’un transfert d’habitation, car des soins sont nécessaires sur une longue période de temps et la récupération s’avère difficile plus on avance en âge. Mais, quoi faire quand on se rend compte qu’il existe une liste d’attente pouvant aller jusqu’à deux ans dans le secteur public?

Des options intéressantes

Accès Résidences est un service d’accompagnement, sans frais, pour les personnes aînées et leurs proches qui en font la demande. Accès Résidences ne travaille qu’avec des résidences privées certifiées, c’est-à-dire qui répondent aux normes de qualité et de sécurité établies par le gouvernement. Pourquoi sans frais? Parce que des ententes de services sont conclues entre ces ressources d’hébergement et l’agence de conseillères en hébergement, ce qui rend leservice accessible et gratuit pour les aînés.

D’abord, les premières étapes consistent à évaluer tous les besoins de la personne ainsi que le secteur et l’environnement les plus appropriés. Le budget est considéré de pair. Ensuite, une visite des sites retenus permettra d’identifier l’endroit répondant au mieux aux besoins identifiés. Et… il y en a pour tous les budgets.

Il faut de plus considérer, qu’en gestion de crise, avoir recours à une conseillère en hébergement est d’autant plus appréciable. D’ailleurs, lorsqu’une personne nécessite plusieurs heures de soins, l’hébergement en privé peut être « une solution offerte temporairement en attente d’une place moins coûteuse dans le réseau public . De fait,  l’accès à l’hébergement au privé est plus accessible qu’au public.

Un jour, la question se pose.
Déménager ou rester là?

Rester à domicile le plus longtemps possible, c’est ce que les aînés souhaitent. Or, il devient parfois difficile de le faire en raison de facteurs médicaux ou de limitations fonctionnelles graves liées au vieillissement.

À vrai dire, l’hébergement en ressource privée demeure une avenue d’intérêt assurant à des personnes vulnérables, de l’accompagnement professionnel pour les sécuriser !

Pour en savoir davantage sur la mission et les services d'Accès Résidences, visitez leur site Internet à l’adresse suivante : www.accesresidences.com.